"Dans Jésus nous trouvons tout"

CONGRÉGATION DES SACRÉS CŒURS
de JÉSUS et de MARIE
Gouvernements généraux des Frères et Soeurs, Rome

ESPAÑOL | ENGLISH | FRANÇAIS

Home / Nos défunts / † P. Joris (Herman-Jozef) DIRVEN sscc (Belgique)

† P. Joris (Herman-Jozef) DIRVEN sscc (Belgique)

   

  Joris (Georges) Dirven est à Baarle-Hertog, le 14 juillet 1929 comme l’aîné de 8 enfants. A l’âge de 9 ans, il perd sa mère.

   Il fait ses études moyennes au petit-séminaire de Hoogstraten et il entre la congrégation à Tremelo le 7 septembre 1947. Il fait sa profession le 8 septembre 1948 et après la philosophie il fait son service militaire à Alost. Quand il a terminé les études de théologie à Zandhoven, il est ordonné prêtre le 26 juillet 1953 et il fait une année de stage pastoral à Bilzen. Puis il joint la communauté d’Aarschot pour un an et le 11 septembre 1956, il part pour le Congo. Il y travaille dans les paroisses d’Elingampangu et de Dumba mais à cause des troubles au début des années soixante, il retourne en Belgique au mois d’avril 1961. Il ne voit plus d’avenir pour lui-même au Congo et, en accord avec la province hollandaise, le part pour le Brésil à la fin de cette année 1961. Là, on le retrouve à Formosa où il restera 7 ans.

   Il retourne en Belgique pour des raisons de santé et au mois de septembre 1968, il devient vicaire, d’abord dans la paroisse de Waterschei, puis, Heist-Goor et Retie en finalement il est curé de Weelde, au nord de la province d’Anvers.

   Au début du mois d’avril 2006 il se retire dans la communauté de Zandhoven et plus tard, le 25 mai 2010 il déménage à Aarschot. Au début de cette année, les problèmes de santé sont tellement aggravés, qu’il doit être hospitalisé à Leuven. Là, il meurt mercredi le 9 avril. Georges à travaillé un peu dans l’enseignement, mais surtout dans de différentes paroisses. 

   Peu de confrères ont vraiment connu le père Georges. Il n’était pas un grand causeur. Il avait un caractère plutôt fermé mais d’autre part, il était très serviable et il était un homme de prière. L’Histoire de son village natal et de sa famille, était devenu sa passion. Il faisait toutes sortes de recherches et il a laissé des dizaines de boîtes, pleines de documentation, un trésor pour les historiens. Qu’il repose dans la paix et l’amour des Sacrés-Cœurs.
 

09/05/2012