"Dans Jésus nous trouvons tout"

CONGRÉGATION DES SACRÉS CŒURS
de JÉSUS et de MARIE
Gouvernements généraux des Frères et Soeurs, Rome

ESPAÑOL | ENGLISH | FRANÇAIS

Home / Nos défunts / † Sr. Marie BROUNS sscc (Hollande)

† Sr. Marie BROUNS sscc (Hollande)

In Memoriam

* 15-06-1925                   ?22-07-2012

 Soeur Marie Brouns naquit le 15 juin 1925 à Echt, comme fille de Mathieu Brouns et Lisa Mackendas. La famille comptait cinq enfants, trois fils et deux filles.

 Le 25 août 1951 elle a fait son entrée dans la Congrégation des Soeurs des Sacrés Coeurs à Meerssen, elle a fait sa première profession en 1953. En 1956 elle a prononcé ses voeux perpétuels à Paris.

 Après son retour de Paris, elle a eu pendant six mois la responsabilité du ménage au ‘Petit Rechain’. Après cette période elle a fait la même chose à Meerssen et à Bois-le-Duc, jusqu’à septembre 1963. Alors elle est retournée au ‘Petit Rechain’ comme surveillante des élèves internes pendant six mois.

 A partir d’avril 1964 jusqu’à 1981 elle a été organiste à Tongres (Belgique), il y avait à cette époque beaucoup de pélérinages en l’honneur du Petit Jésus de Prague, vénéré dans toute la région. Pour sa pratique sur l’orgue, l’Académie de Musique de Genk lui a conféré en 1970 la Médaille en agent dans le degré B, et en 1972 la Médaille en or dans le degré d’excellence A.

 Lorsqu’en 1981, après une période de courte durée à Eindhoven, elle est arrivée au ‘Mont Damien’ à Meerssen, on lui a demandé très vite d’embellir la Grand-Messe du dimanche dans l’église St. Gerlach à Houthem. Le Doyen n’a pas tardé non plus de solliciter son aide dans la Basilique de Meerssen.

 En 1995 la communauté des soeurs à Meerssen a été fermée et soeur Maria est allée à l’établissement socio-médical ‘Vroenhof’ des Pères s.m.m. (société des missionnaires de Marie) á Houthem. Pendant plusieurs années encore elle a joué fanatiquement de l’orgue dans l’eglise St. Gerlach à Houthem et elle a pris la bicyclette pour aller de Houthem à Meerssen pour y accompagner la chorale des dames et pour jouer de l’orgue pendant l’Heure Sainte. En 2006 elle a été incorporée dans l’ordre de Gerlach. Le 26 août 2007 elle a reçu des mains du Doyen Kirkels la décoration ‘Pro Ecclesia et Pontifice’ pour son engagement pour l’Eglise pendant plus de 25 ans. C’était le couronnement de son travail.

 Depuis 2009 sa santé a commencé à s’affaiblir lentement et elle a fait savoir qu’elle voulait rejoindre les soeurs de sa propre Congrégation. Au début du mois de mai 2009 soeur Maria a déménagé au ‘Sint Jozefsoord’ à Nuland. Elle s’y est sentie heureuse. Elle a joui des soins avec lesquels elle était entourée, de l’affection bienfaisante des soeurs autour d’elle et des activités, notamment celles elle a pu se régaler des bons petits morceaux de l’art culinaire.

 Les dernières années les incommodités physiques ont augmenté. Marcher était devenu impossible, elle a eu quelques petits infarctus cérébraux qui ont causé des paralysies, la vue et l’ouïe se sont affaiblies et elle eut des problèmes de déglutition. Heureusement elle a pu célébrer oncore, ensemble avec sa famille le soixantenaire de sa profession religieuse. Pour elle c’était le comble du bonheur, car elle n’avait presque pas osé y penser.

 Ces derniers mois ont été difficiles et douloureux, car elle était livrée presque totalement aux soins d’autrui. Le déces de sa soeur cadette Annie a été pour elle un coup extrêmement dur. Finalement elle a pu retourner à Dieu. Spirituellement elle s’était bien préparée à aller ce chemin.

 Soeur Marie, tu as toujours été touchée profondément par les heurs et malheurs de la Congrégation. Le sort de tes prochains avait toute ton attention et tu n’as jamais perdu ta confiance en Dieu. Tu as persévéré et ta simplicité était exemplaire, le luxe ne t’intéressait pas, mais l’Eucharistie, le saint rosaire et les services de prières t’intéressaient d’autant plus. Même clouée à ton fauteuil roulant et toujours plus dépendante d’autres, tu as joui des petits plaisirs autour de toi, par exemple une petite promenade dans la nature et le jeu des enfants

 

Par la vie que tu as menée, tu as vécu et annoncé l’amour de Dieu et tu as montré ainsi ton grand amour pour la Congrégation. Tu t’es engagée toujours pour sa mission et tu as persévéré aux moments difficiles. Nous te remercions de tout cela.

 En ce moment tu nous a quittées nous te souhaitons que tu vives dans la plénitude de l’amour de Dieu et que tu puisses jouir de la joie éternelle.

Nous continuerons à penser à toi avec amour et gratitude.

 

 

 







 

23/07/2012