"Dans Jésus nous trouvons tout"

CONGRÉGATION DES SACRÉS CŒURS
de JÉSUS et de MARIE
Gouvernements généraux des Frères et Soeurs, Rome

ESPAÑOL | ENGLISH | FRANÇAIS

Home / Nouvelles / Assemblée de la CIAL

Assemblée de la CIAL

La deuxième partie de l'Assemblée CIAL a eu lieu les 17 et 18 novembre. Les participants étaient Carlos Mendoza, supérieur provincial du Mexique, Hilvar Loyaga, supérieur provincial de la Province andine, Osvanio Humberto Mariano, supérieur provincial du Brésil, René Cabezón, supérieur provincial du Chili-Argentine, Ángel Armoa, régional du Paraguay, Enrique Ramírez, coordinateur de la formation initiale de la CIAL, Guillermo Rosas, Coordinateur de la formation permanente CIAL (sortant), Juan Manuel Torres, délégué du Mexique, Raúl Pariamachi, délégué de la province andine et coordinateur de la formation permanente élu, Luiz Antonio da Silva, délégué de la province brésilienne, Sandro Mancilla, délégué provincial du Chili-Argentine, Miguel Habacuc Ortega Moreno, invité de la province andine et Jean Blaise Mwanda, conseiller général.

Le premier jour a été consacré au partage des expériences de formation initiale dans chaque province/région afin de disposer d'éléments qui peuvent aider à repenser la manière de continuer à vivre l'interdépendance dans les processus de formation. Les préoccupations pour l'avenir et la façon dont elles sont abordées ont été entendues. Le noviciat jusqu'en 2023 en Argentine a été approuvé. Le maître des novices sera Christian Sandoval (Chili-Argentine) et le socius Arnaldo Jara (Brésil-Paraguay). Étant donné le changement de lieu du noviciat en Argentine et les nouvelles conditions dans lesquelles il se déroulera, sur la base des rapports et des évaluations des trois dernières années, il y a eu un dialogue sur l'expérience accumulée du noviciat interprovincial et quelques accentuations ont été proposées au Maître des novices pour qu'il s'en occupe spécialement cette année, de sorte que, à la fin de 2022, il y ait des éléments objectifs pour évaluer et projeter le noviciat pour l'avenir. 

Le deuxième jour, les rapports et évaluations de la maison des profès du Brésil et de la Communauté interprovinciale des profès (CIP) du Chili ont été présentés, et il a été décidé que le comité exécutif examinerait la pertinence de la CIP dans le contexte actuel de la Congrégation en Amérique latine et la révision de ses statuts. En outre, des lignes d'action pour la promotion des vocations ont été approuvées, certains critères pour l'élection des futurs formateurs et des thèmes pour leur formation ont été convenus, la commission des finances a été activée et des décisions ont été prises sur la formation continue pour les deux prochaines années. Finalement, il a été reconnu que nous connaissons une réduction significative du nombre de frères et que nous vivons "dans le changement", nous avons donc besoin d'un CIAL plus interdépendant que jamais. Que nous devons être plus proactifs et moins réactifs. Nous devons opérer un changement de paradigme dans la manière dont nous nous comprenons en tant que corps de congrégation. Face à ces changements, il est nécessaire de discerner quelles structures et quels modes de fonctionnement sont appropriés pour l'avenir. Il a donc été demandé au Comité exécutif, au cours des années 2022 et 2023, de reprendre les réflexions de l'Assemblée et de faire une projection sur l'avenir de la CIAL. Que cette réflexion et cette proposition soient faites dans un esprit de synodalité, avec la large participation de nos communautés latino-américaines, de nos sœurs et des laïcs. Et que le Comité propose à la prochaine Assemblée les modifications nécessaires aux Statuts de la CIAL qui répondent à cette projection.

 

 

 

20/11/2021