"Dans Jésus nous trouvons tout"

CONGRÉGATION DES SACRÉS CŒURS
de JÉSUS et de MARIE
Gouvernements généraux des Frères et Soeurs, Rome

ESPAÑOL | ENGLISH | FRANÇAIS

Home / Nouvelles / Assemblée générale annuelle du Réseau Foi et Justice Afrique-Europe (Rome)

Assemblée générale annuelle du Réseau Foi et Justice Afrique-Europe (Rome)

Le jeudi 14 octobre a eu lieu l’assemblée générale annuelle du Réseau Foi et Justice Afrique-Europe à la Maison générale des Pères Blancs. C’est un réseau international de plaidoyer économique présent en Afrique et en Europe. Son but est de promouvoir la justice économique entre l'Union européenne et l’Afrique sub-saharienne. Il est constitué d’environ 45 Congrégations religieuses catholiques, Instituts et organisations missionnaires présent(e)s dans la plupart des pays africains et européens.

Ils étaient présents 27 participants des différentes Congrégations religieuses et organisations missionnaires. Jean Blaise Mwanda a participé comme représentant de la Congrégation. C’est la première assemblée présentielle après les restrictions de Covid-19. Parmi les points traités : les rapports annuels du président, du secrétariat, le renouvellement et élection des membres du comité exécutif et le finance. Le plus grand défis de ce moment particulier de l’histoire c’est : « L’ère Covid-19 : une ère pour plus de soins collectifs et économiques ». Comme le souligne François dans sa première Exhortation Apostolique Evangelium Gaudium :

« Chaque décision économique significative prise dans une partie du monde a des répercussions partout ailleurs ; par conséquent, aucun gouvernement ne peut agir sans tenir compte de la responsabilité partagée. En effet, il est de plus en plus difficile de trouver des solutions locales à d'énormes problèmes mondiaux qui accablent les politiques locales de difficultés à résoudre. Si nous voulons vraiment parvenir à une économie mondiale saine, ce qu'il faut à ce moment de l'histoire, c'est un mode d'interaction plus efficace qui, dans le respect de la souveraineté de chaque nation, assure le bien-être économique de tous les pays, et pas seulement de quelques-uns » (n°206)

Certaines questions intéressantes ont surgi dans les discussions : Si beaucoup de pays d’Afrique souffrent de l’injustice et de l’exploitation des ressources naturelles et minières ; pourquoi le plaidoyer ne se fait pas sur place en Afrique ? Qu’est-ce que le réseau peut faire en Afrique ? Comment nos frères en Afrique peuvent-ils faire partie de ce réseau ?

Aujourd’hui plus que jamais, le défi de la réalité actuelle dans laquelle nous vivons, c’est de travailler ensemble (en réseau) pour assurer un bien-être plus équitable et économique pour tous. L’union fait la force, dit-on.

15/10/2021