"Dans Jésus nous trouvons tout"

CONGRÉGATION DES SACRÉS CŒURS
de JÉSUS et de MARIE
Gouvernements généraux des Frères et Soeurs, Rome

ESPAÑOL | ENGLISH | FRANÇAIS

Home / Nouvelles / Jeunesse : Piliers de la nation (Indonésie)

Jeunesse : Piliers de la nation (Indonésie)

En commémoration du jour de Pancasila (littéralement 5 piliers), la Jeunesse catholique (Pemuda Katolik) a invité les frères novices à visiter l'internat islamique d'Ummul Quuro. Cette activité fait partie de l'action actuelle du cours de leadership de base de la Jeunesse catholique sur le thème « La jeune génération : piliers de l'éveil et de l'avenir de l'Indonésie ».

Au cours de la visite, les novices ont été invités à chanter la chanson « Comme nous sommes ingrats » (Betapa kita tidak bersukur).  Deux personnes ressources ont participé à cet événement, le père Philipus Junianto sscc (modérateur de la jeunesse catholique) et K.h. Abdurahman Sholeh (activiste de Nahdlatul Ulama).  

Dans son discours, Ustad Abdurahman a invité les jeunes à revisiter le Pancasila en tant que fondement de l'État, en particulier le premier principe de la « croyance en Dieu tout-puissant ». Il a souligné que l'Indonésie est un pays qui défend les valeurs religieuses et a invité les jeunes à les protéger et à en prendre soin. Il a également salué les frères novices et souligné qu'ils sont des personnes choisies qui ont la responsabilité d'enseigner et de défendre ces valeurs. Face à l'augmentation récente des actes d'intolérance en Indonésie, il a rappelé aux jeunes présents de ne pas devenir analphabètes et provocateurs.

Dans sa présentation, le père Philip a partagé l'expérience de ses visites dans cet internat islamique particulier, qui lui rappelle toujours sa famille d'origines religieuses différentes. Il a souligné l'importance des jeunes comme piliers de la nation pour maintenir l'unité du pays et respecter les différences et la diversité en Indonésie.

Cette activité a également été suivie par Banser et Ansor [Organisation de la jeunesse islamique], ainsi que par des étudiants qui ont ouvert l'événement en chantant la chanson « Yaa Lal Wathan ». « Cette activité prévue pour célébrer le jour du Pancasila a reçu le soutien total du gouvernement, qui y voit une occasion de construire l'harmonie religieuse dans la ville de Batam », a déclaré l'un des représentants du gouvernement qui a assisté à cette visite.

02/06/2024