"Dans Jésus nous trouvons tout"

CONGRÉGATION DES SACRÉS CŒURS
de JÉSUS et de MARIE
Gouvernements généraux des Frères et Soeurs, Rome

ESPAÑOL | ENGLISH | FRANÇAIS

Home / Nouvelles / Les travaux de la Commission du patrimoine spirituel et historique (Rome)

Les travaux de la Commission du patrimoine spirituel et historique (Rome)

Le jeudi 8 septembre, Nativité de la Vierge Marie, culmine la rencontre de quatre jours de la Commission du patrimoine spirituel et historique avec les frères et sœurs qui font des études supérieures en théologie. La journée commence par l'Eucharistie dans la maison de Via Aurelia, présidée par Maxime Menga.

Après la célébration, nous avons discuté des travaux de la Commission du patrimoine spirituel et historique, avec deux questions fondamentales : Comment les faire connaître ? Comment les frères étudiants peuvent-ils s'impliquer davantage ? Fernando Cordero indique quelles seront les prochaines publications de la Commission : « Trépassés par amour de l’Église », un cahier écrit par Alberto Toutin sur les martyrs de Picpus qui doit paraître très prochainement. Un cahier sur « l’Éducation SSCC » paraîtra en novembre, pour Noël un cahier sur les vœux et, en préparation, un cahier sur les paroisses. La Commission prépare également des adorations et des fiches pour le dialogue communautaire avec les lettres des Supérieurs Généraux pour les fêtes congrégationnelles.

Les frères et sœurs qui étudient la théologie sont étonnés du matériel sur la spiritualité que contient notre site Web. Ils suggèrent de poursuivre virtuellement cette réunion que nous avons eu ces jours-ci. Certains types de réunions comme la Session de Poitiers pourraient être organisées virtuellement, peut-être profiter des activités menées autour de la formation de la quatrième étape. On parle de contacter le responsable de la Formation permanente de chaque province, de préparer un bulletin sur nos frères et sœurs en voie de canonisation, des bandes-annonces avec les choses plus marquantes des cahiers qui paraissent, de proposer des retraites en ligne, etc. La nécessité pour chaque frère ou sœur de se soucier de la lecture et de l'approfondissement du charisme est soulignée.

Beatriz Montaner, secrétaire générale, est responsable des archives des sœurs. Elle fait une présentation, avec diverses données historiques de l'archive générale des sœurs, qui compte 16 séries. Puis nous visitons leurs installations. Les sœurs ont l'original du décret d'approbation de la Congrégation du 10 janvier 1817. Il existe un dossier exclusif sur la Vierge de la Paix. On peut contempler les "billets" originaux de la Bonne Mère, ainsi que des documents de la Fondatrice selon ses étapes. Au temps de la Bonne Mère, 1294 sœurs professaient. Jusqu’à 2022, 6 246 sœurs ont professé. Dans la Congrégation, de 1800 à 2022, 5380 sœurs sont décédées. Patricia Villarroel met en lumière la valeur de Gabriel de la Barre, en tant qu'ami de la Bonne Mère et bon écrivain. Elle met également en lumière la figure de Cléonisse Cormier, fondatrice des Sœurs en Amérique. Beatriz pose la question : Qu'est-ce qui s'éveille en moi pour percevoir la richesse de notre histoire dans les archives ?

Dans l'après-midi, l'évaluation est faite, où les participants soulignent ce qu'ils retiennent de ce qu'ils ont vécu ces jours-ci et à quoi cela les engage. La journée se termine par l’adoration préparé par Sagaya Samynathan, le dîner et les adieux.

* Galerie de photos : https://bit.ly/3BabdG3

* Vidéo des archives générales de Via Aurelia : https://bit.ly/3KZBH17

09/09/2022