"Dans Jésus nous trouvons tout"

CONGRÉGATION DES SACRÉS CŒURS
de JÉSUS et de MARIE
Gouvernements généraux des Frères et Soeurs, Rome

ESPAÑOL | ENGLISH | FRANÇAIS

Home / Nouvelles / Damien est dans l'actualité (États-Unis)

Damien est dans l'actualité (États-Unis)

La députée catholique et démocrate de New York, Alexandria Ocasio-Cortez, a attaqué une statue du Capitole de Saint Damien de Molokai, connue sous le nom d'Apôtre des Lépreux, et a déclaré que c'était un symbole de "patriarcat".

Dans un article de l'Instagram du 30 juillet, la députée s'est demandé pourquoi il n'y a plus de statues honorant des femmes historiques au Capitole, un lieu qui met en valeur l'héritage des personnalités des 50 États américains.

"Même lorsque nous sélectionnons des personnages pour raconter l'histoire des lieux colonisés, ce sont les histoires des colonisateurs qui sont racontées et presque personne d'autre", a-t-elle écrit à côté d'une photographie du saint apôtre de Molokaï.

En 1969, l'État d'Hawaii a décidé d'honorer Saint Damien De Veuster avec Kamehameha I dans la collection nationale qui se trouve au Capitole américain.

Ocasio-Cortez s'est demandé si c'était là que se trouvait l'image de Saint Damien et non la "Reine Lili'uokalani d'Hawaii, la seule reine qui ait jamais régné sur Hawaii.

"Ce n'est pas pour contester chaque statue", a-t-il dit, s'interrogeant sur le fait que les "motifs" sur la "totalité" des statues du Capitole révèlent qu'elles n'honorent "presque que des hommes blancs".

"C'est à cela que ressemblent le patriarcat et la culture de la suprématie blanche", a déclaré la députée.

"Il n'est pas radical ou fou de comprendre l'influence que la culture suprémaciste blanche a eu historiquement sur notre culture et comment elle a un impact aujourd'hui", a-t-il ajouté.

Le bureau d'Ocasio-Cortez a déclaré à la CNA, l'agence anglophone du groupe AAG, qu'"il y a des schémas qui sont apparus parmi toutes les statues du Capitole : presque toutes sont des hommes blancs. Chaque individu peut être précieux et moral, mais effacer délibérément les femmes et les personnes de couleur de notre histoire est le résultat de l'influence du patriarcat et de la suprématie blanche.

Dallas Carter, un natif d'Hawaï et catéchiste dans le diocèse d'Honolulu, a déclaré à l'ANC que Saint Damien "a donné sa vie" en servant la colonie de lépreux isolée sur la péninsule de Kalaupapa, sur l'île de Molokai.

"Tout Hawaïen ici présent qui est conscient de son histoire - nous, les Hawaïens, le sommes - et qui défendrait pleinement, catholique ou non, l'héritage de Damien en tant qu'homme qui a été embrassé par beaucoup et qui est pour nous un héros pour son amour du peuple hawaïen", a-t-il déclaré.

"Nous ne le jugeons pas sur la couleur de sa peau. Nous le jugeons par l'amour qu'il avait pour notre peuple", a ajouté M. Carter.

Le catéchiste a rappelé que le gouvernement hawaïen à l'époque de Saint Damien "ne savait pas comment traiter les lépreux" et "personne ne voulait s'occuper de Kalaupapa".

Carter a dit que Damien lui-même avait peur de servir les malades mais "après un certain temps, et c'est très clair dans son journal et dans les écrits du peuple hawaïen à cette époque, il s'est senti amoureux de ces gens.

Carter a déclaré à l'ANC que les Hawaïens aiment Saint Damien et a expliqué que la reine de l'époque, Lili'uokalani, mentionnée par Ocasio-Cortez, a fait du prêtre un Chevalier Commandeur de l'Ordre Royal de Kalakaua en 1881, pour ses "efforts pour alléger les problèmes et atténuer les peines des malheureux".

Le catéchiste a en outre noté que Saint Damien de Molokai est le seul saint prêtre du Martyrologe hawaïen "qui parlait la langue maternelle. "Il a aimé et embrassé notre culture" et a donc "fait partie de notre royaume". Il était l'un des nôtres".

02/08/2020

  • 1. Fr. David ha scritto il 03/08/2020 alle 15:45:

    The Congress representative from NY says many good things with which I agree. But unfortunately  on the subject of  Saint Damien she has missed the point. A position, far more nuanced is called for. Ms. Ocasio-Cortez  ought to distinguish the  mind-set of those who choose statues for Capitol Hill and the mind-set of Damien de Veuster. If one may be said -anachronistically-to be short-sighted by patriarchy, the same cannot be said for Damien. Damien first experienced the marginalizing effects of Hanson's Disease while working on the island of Hawaii (1864-1873) and was therefore fully conscient and  whole hearted in his dedication to the ostracized of society when he served 1873-1889 at Kalaupapa and Kalawao, Molokai. To study his biographers and his own letters is to marvel at his solidarity with those who suffered this terrible disease, fostered in the Sandwich Islands in those days through an earlier form of modern globalization. Far from a patronizing, patriarchal approach and progressively freed of  ideological biases,  Damien became one with those whom he humbly and skillfully served.  Representative Ocasio-Cortez  would in fact be greatly helped in her own praise-worthy mission to know the story of Damien in its context and its beneficial and long lasting effects on the whole world of those who are banished from society.

  • 2. Richard ha scritto il 01/08/2020 alle 20:38:

    I'm certainly glad you quoted Dallas Carter as well as the congresswoman from New York. I've known Dallas is a Catholic. I was unaware AOC was until I read it here.