"Dans Jésus nous trouvons tout"

CONGRÉGATION DES SACRÉS CŒURS
de JÉSUS et de MARIE
Gouvernements généraux des Frères et Soeurs, Rome

ESPAÑOL | ENGLISH | FRANÇAIS

Home / Nouvelles / Sujata Jena, ss.cc. et sa participation à la table ronde de la Global Peace Foundation

Sujata Jena, ss.cc. et sa participation à la table ronde de la Global Peace Foundation

J’ai été invité à participer à une table ronde par visioconférence zoom : La perspective de la femme aujourd’hui : la réponse de la société civile : un dialogue.

La conférence fut organisée par M. Massimo Trombin, PDG de la Global Peace Foundation - Brésil. La société civile est une organisation basée sur la foi qui est en première ligne pour sauver les vies, la libération et la dignité des pauvres, les Dalits, les tribus, les minorités, les migrants, les femmes et les enfants.

Les panélistes étaient des femmes du Brésil, des États-Unis, du Kenya. Moi-même je représentais l’Inde-Asie.

J’ai brièvement parlé du sujet brûlant actuel en Inde : une femme Dalit de 19 ans, le rang le plus bas de caste dans la société indienne, qui a été agressée et violée par quatre hommes de caste supérieure.

J’ai également parlé de la torture et du viol des femmes en Inde par le parti politique au pouvoir actuellement, qui est fondamentaliste hindou, et de la façon dont le gouvernement indien a fermé les yeux sur les pauvres migrants qui ont souffert les plus grandes difficultés durant la pandémie.

J’ai conclu que l’Église a un rôle très important pour sauver le peuple et sauver la démocratie. Parce que l’Église, par son appel, est en faveur des pauvres, avec les pauvres. L’Église, en s’éloignant des gens, de la société, s’éloigne de l’enseignement du Christ.

Il est temps pour l’Église de s’aligner de manière significative avec d’autres groupes, individus, organisations et de s’unir au peuple. Nous devons rendre notre position plus visible et plus bruyante qu’auparavant. Je préfère une église qui voyage avec les luttes et la vie des gens.

10/10/2020