"Dans Jésus nous trouvons tout"

CONGRÉGATION DES SACRÉS CŒURS
de JÉSUS et de MARIE
Gouvernements généraux des Frères et Soeurs, Rome

ESPAÑOL | ENGLISH | FRANÇAIS

Home / Nouvelles / Rencontre des économes de la CIAL

Rencontre des économes de la CIAL

Lundi 20 décembre, les économes provinciaux et régional de la CIAL se sont réunis avec l'Économe Général, Nacho Moreno, et le coordinateur du CIAL, René Cabezón, via zoom. Ils étaient présents : Paulo Abreu (Brésil), Pedro Díaz (Mexique), Brian Cruz (Andes), Magín (Chili-Argentine), Gustavo Van Humbeeck (Paraguay) et Jean Blaise Mwanda pour le Gouvernement Général. L'ordre du jour avait été envoyé auparavant, et pendant les trois heures de la réunion, on a travaillé sur des questions concernant certains des sujets qui sont à l'ordre du jour depuis janvier 2021. Les deux blocs qui ont été traités sont le fonctionnement et la transparence dans la Congrégation et le soin du corps de la Congrégation.

En ce qui concerne la première grande question, les difficultés que nous rencontrons dans la présentation des comptes et des budgets ont été discutées. Parfois, elles sont dues au fait que l'on se trouve dans des pays différents, avec des systèmes et des exigences différentes. Parfois en raison d'erreurs dans le transfert des données. Parfois en raison de difficultés techniques dans la comptabilité. Aussi parce que la culture des frères n'est pas celle de la mise en commun des biens et de la reddition des comptes. Il est nécessaire d'avoir plus de contrôle, ce qui se fait déjà dans les provinces, et de suivre les rapports de plus près. Certaines pratiques déjà initiées lors de la pandémie ont été améliorées, les modèles de comptes ont été améliorés et un plus grand soin est apporté aux rapports et aux budgets. En général, il semble bon que le rapport des comptes à Rome soit élargi et que le manuel des économes que nous avons soit relu. Nous pourrions organiser des sessions de formation avec les comptables et les conseillers laïcs, afin qu'ils comprennent bien le plan des comptes de la Congrégation. Toutes les provinces ont des comptables non professionnels, et dans certains cas, comme au Chili, cette question est en cours de remodelage. Ce sont des personnes compétentes qui sont très utiles pour la reddition des comptes à l'administration publique et aussi pour les rapports destinés aux Provinces et à la Congrégation. Nous devons également compter sur eux pour des conseils et pour améliorer la transparence.

Une mention importante est la réflexion sur le cléricalisme, également dans cet aspect, de la manipulation de l'argent et de ne pas en rendre compte. Nous devons prendre des mesures en faveur de la transparence exigée par la société des entreprises et des individus, comme c'est le cas pour une paroisse, une école ou une œuvre sociale. Les abus économiques peuvent se refléter dans d'autres abus, ce n'est pas si éloigné.

 Le deuxième grand sujet était la question des investissements communs, pour lesquels il n'existe pas de position commune. Deux provinces considèrent que c'est une bonne chose et qu'il faut aller plus loin. Une autre estime que ce n'est pas nécessaire et que nous devrions continuer avec les investissements et les contributions locales. Un autre pense qu'un fonds commun devrait être mis en place au niveau du continent afin de participer à cette idée dans un pays avec une sécurité d'investissement. On parle de la nécessité de contrôle, de clarté dans la gestion de l'argent, de prudence éthique et évangélique.

Enfin, Jean Blaise a commenté la célébration du prochain Conseil général élargi du 14 au 17 juin 2022, via zoom, où sera abordée la relation entre mission et économie, deux questions indissociables. Nacho a commenté le travail à envoyer à la Congrégation, en poursuivant le travail déjà commencé. René a clôturé la rencontre en commentant que cette réunion met en pratique ce que les statuts de la CIAL mandatent pour réunir les économes entre les assemblées, mais que maintenant la technologie nous permet de nous réunir plus souvent pour mieux suivre les questions sur lesquelles nous travaillons. Nous nous sommes tous souhaité un joyeux Noël et tous nos vœux pour l'année prochaine.

 

21/12/2021