"Dans Jésus nous trouvons tout"

CONGRÉGATION DES SACRÉS CŒURS
de JÉSUS et de MARIE
Gouvernements généraux des Frères et Soeurs, Rome

ESPAÑOL | ENGLISH | FRANÇAIS

Home / Nouvelles / Rencontre de la Commission du Patrimoine avec les étudiants en théologie des SSCC (Rome)

Rencontre de la Commission du Patrimoine avec les étudiants en théologie des SSCC (Rome)

Du 5 au 8 septembre s’est déroulé la rencontre de la Commission du patrimoine spirituel et historique avec les frères et sœurs qui préparent une licence en théologie dans les deux Maisons générales de Rome. Le lundi 5 septembre, la rencontre a commencé par l'Eucharistie, présidée par Alberto Toutin, dans la chapelle de Via Rivarone.

Ensuite, les Supérieurs Généraux, Patricia Villarroel et Alberto, les accueillent. Patricia rappelle comment la Commission du patrimoine spirituel et historique est en train de réfléchir sur la spiritualité. Il n'est pas facile de trouver des frères et sœurs désireux ou capables d'étudier la théologie. Il doit y avoir des lectures internationales sur notre passé et notre spiritualité. Alberto indique l'importance de cette réalité de frères et sœurs de différentes sensibilités qui font des études et accomplissent une mission pour laquelle nous sommes reconnaissants.

Le matin, les étudiants expliquent en quoi consistent leurs études, leurs principaux axes de recherche, leur apport, leurs difficultés et en quoi consistera leur travail de spécialisation en lien avec tel ou tel élément du charisme :

Sudhir Nayak, de la Région de l'Inde, prépare un diplôme en spiritualité à l'Université Pontificale de Saint Thomas (Angelicum) à Rome. Un défi est de transmettre ce que j'ai reçu dans les réalités locales où je serai affecté. Il fera sa thèse sur le Père Damien dans sa perspective de pasteur qui peut inspirer n'importe quel contexte.

Ana Lucía González, du Territoire de Colombie, étudie le cycle de théologie au Centre Sèvres des Jésuites à Paris. Il a étudié au tour de l'identité de Jésus et le silence de Dieu. Cette année sera consacrée à la liberté et à la morale. Son travail de spécialisation lire les traces de l'histoire de notre spiritualité dans le monde actuel.

Maxime Menga, de la Province d'Afrique, prépare un doctorat en théologie fondamentale à l'Université de Louvain. Son projet de thèse est le sensus fidei, dans le contexte de l'Église synodale avec une application particulière à l'Église de la R.D. du Congo, axée sur les laïcs et le dialogue avec les pasteurs.

Sagaya Samynathan, du Territoire de l'Inde, prépare un diplôme en spiritualité à l'Université pontificale de Saint Thomas (Angelicum) à Rome. Ce qu’elle étudie lui aide à approfondir sur sa propre spiritualité. Elle s'intéresse aux figures mystiques, qu'elle relie à nos Fondateurs et à sa propre vie spirituelle, ainsi qu'au contexte indien.

Nacho Domínguez, de la Province Ibérique, étudie une licence en spiritualité à l'Université Pontificale de Comillas (Madrid). Sa thèse tourne autour des désirs et des peurs dans le discernement vocationnel. Elle compte avec un bloc sur le charisme et les Fondateurs : capables de répondre au Seigneur au milieu de la Terreur.

Valentinus Sedu Ritan, de la Province d'Indonésie, commence ses études de licence en spiritualité au Centre Sèvres (Paris). Il aimerait travailler sur l'histoire et la théologie de la spiritualité de la vie religieuse. Il se sent béni d'étudier dans les lieux fondateurs de la Congrégation. Il va étudier sur les quatre âges de Jésus.

Paulus Halek Bere, de la Province indonésienne, étudie à l'Institut biblique pontifical de Rome. Sa thèse portera sur l'identité d'Israël (Is 51,1-8). Il veut faire le lien entre ceux qui vivent la Torah au cœur et notre spiritualité dans ces versets, où le verbe « écouter avec le cœur » est très important.

Montserrat Montecino, originaire du Territoire du Chili, étudie actuellement l'italien pour commencer des études en vue d'un diplôme en spiritualité à l'Université pontificale grégorienne (Rome).

Après chaque intervention, il y a eu des questions, des interpellations, des clarifications, avec lesquelles un riche dialogue a été mené entre les participants, qui ont également demandé de l'aide à la Commission du patrimoine et dès la Commission, ils ont reçu des orientations.

L'après-midi, Éric Hernout, archiviste général, nous fait découvrir les archives et le musée de la Maison Général. L'archiviste est en charge du patrimoine culturel de la Congrégation : documents anciens, bibliothèque et musée. Dans les archives, il y a trois salles avec 650 mètres disponibles à cet effet, avec documentation de la Congrégation (Annales, archives des provinces actuelles, Père Mateo et photos). Il dispose d'une salle climatisée, avec une bibliothèque, surtout, avec les livres écrits par les frères, les Fondateurs et leur contexte. Une autre salle : lettres des Fondateurs, documents des premiers missionnaires (par exemple de la Polynésie française), premières Constitutions, correspondances des Supérieurs généraux, une section pour les saints, documents du P. Damien, du P. Eustaquio et des Martyrs de Picpus. L'archiviste prend soin de ce patrimoine. Il est disponible pour s'occuper des frères et sœurs sscc, des proches qui recherchent les données d'un religieux. Il travaille avec la Conférence épiscopale italienne (CEI), avec laquelle on établit des projets tels que la restauration des lettres de Damien De Veuster.

Il nous apprend qu'il y a plus de 500 objets dans le musée qui viennent principalement d'Océanie. Certains sont hautement reconnus ethnographiquement, parmi lesquels se distinguent ceux de l'île de Pâques et de Mangareva. Il travaille avec l'Université de Viterbe, avec un accord pour la restauration de certaines pièces, un autre avec l'Université de Bologne, qui travaille avec les tablettes de l'île de Pâques. Des objets sont également prêtés pour des expositions. Nous sommes en dialogue avec le Musée Ethnographique du Vatican pour prêter des pièces significatives.

La dernière partie du travail est consacrée au travail du Postulateur général des frères et sœurs sscc. Andrzej Lukawski. Il nous propose une explication détaillée des travaux de la postulation générale, du déroulement de chacune des causes et des préparatifs de la béatification des frères martyrs sscc de Picpus. Il nous indique quelles sont les principales tâches du postulateur et, enfin, il indique quelques nouvelles causes possibles.

Nous avons conclu la journée par une adoration dirigé par Sudhir Nayak.

* Galerie de photos : https://bit.ly/3BabdG3

*Vidéo du début de l'Eucharistie : https://bit.ly/3RlEC6I

* Visite vidéo des archives de Via Rivarone : https://bit.ly/3Bp69ip

* Visite vidéo du Musée Via Rivarone : https://bit.ly/3qagus3   


 

 

06/09/2022